Primark Lyon : j’ai testé

Le 23 octobre dernier a ouvert à Lyon, Tour Oxygène dans le grand centre commercial de la Part Dieu un Primark.
Comme vous le savez, je suis fan, quand je descends en Espagne que cela soit à Valencia ou à Madrid je ne peux pas m’empêcher d’y aller dès l’ouverture pour faire mon stock de vêtements. Et oui j’y vais en général à 10h00 du matin (heure d’ouverture des magasins en Espagne) car l’après-midi il y a trop de monde.

Donc pour en revenir à mon petit tour à Primark ce samedi 7 novembre. Nous étions à Lyon la veille et nous sommes arrivés devant le magasin il devait être 9h20. Nous sommes arrivés directement dans la tour Oxygène et nous nous sommes rendus au 2ème étage. La queue pour entrer était impressionnante. Ma collègue y étant aller la semaine d’avant m’avait conseillé de rentrer par le 3e étage du centre commercial où il y a beaucoup moins de monde. Seul solution pour y accéder : l’ascenseur. Il y avait aussi un peu la queue mais le temps que mon homme termine son jus d’orange tout le monde était déjà entré et nous n’avons pas eu à faire la queue.
A l’entrée on nous donne le fameux sac « fourre tout ». Comme en Espagne, le deuxième étage du magasin est réservé aux hommes et aux enfants. Pas trop de monde dans les rayons, nous avons pu faire le stock de vêtements pour mon chéri et pour mon fils. Juste devant les escaliers qui descendent à l’étage inférieur j’ai trouvé un rayon bijou et sac.
Par contre à l’étage du dessous, réservé aux femmes ce fut l’horreur : impossible de circuler dans les rayons, les gens nous poussent, nous bousculent. Pourtant il y a pleins de manteaux sympas que j’aurais voulus essayer mais impossible d’y accéder. J’ai quand même pu me prendre un « poncho », deux sous pull, un sac (à l’étage du dessus). Je n’ai même pas pu accéder au rayon des pantalons et je n’ai pas trouvé les cabines d’essayage.
Les caisses sont très bien indiquée et même si la queue est très longue, je fus surprise en bien car nous n’avons même pas fait la queue 5 minutes.

En conclusion de ce petit tour à Primark : je pense qu’il faut attendre quelques mois avant d’y retourner. De plus, j’ai constaté que les prix sont quand même un peu plus élevés qu’en Espagne. Par contre niveau dimension il est immense par rapport à ceux que j’ai vu en Espagne : 3 600m² !

Je compte bien y retourner, mais au mois de décembre à Valencia… il y aura moins de monde et je pourrais « flâner » tranquillement dans les rayons, essayer, réessayer… Hâte d’être en décembre.

Publicités

Une réflexion sur “Primark Lyon : j’ai testé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s